Nouvelles 192

  • Rolex & les championnats, Wimbledon

    Rolex & les championnats, Wimbledon

    Rolex s’est associée, dès
    1978, à Wimbledon. Le plus ancien des
    tournois du Grand Chelem® est le temple
    du lawn tennis, le jeu originel. C’est
    aussi là que les athlètes
    inscrivent leur nom dans la légende du
    sport.

    Lire la suite
  • Élégance intemporelle, Lara Fabian

    Élégance intemporelle, Lara Fabian

    Cet automne, Lara Fabian entreprend une
    tournée mondiale qui
    l’amènera des États-Unis
    à la Russie, en passant par la
    Belgique, la Suisse et la France sans oublier
    sa terre d’adoption, le Québec.
    Quel parcours pour cette femme de descendance
    italienne, arrivée de Belgique au
    début des années 1990, et
    qui a su, avec sa fougue et sa voix unique,
    gagner le cœur des
    Québécois! Des millions
    d’albums vendus, de nombreuses
    tournées et des milliers de spectacles
    n’ont pas entamé la passion et
    la simplicité de cette artiste qui
    sait aujourd’hui, plus que jamais,
    savourer chaque moment de la vie. Nous nous
    sommes rencontrés une première
    fois en 1991 pour le tournage du clip
    « Je m’arrêterai pas
    de t’aimer ». Je me
    souviens d’une jeune femme
    passionnée, enthousiaste et fort
    sympathique. Quels souvenirs conservez-vous
    de vos premiers pas au Québec ?
    En ce moment je suis très
    connectée à la source, par
    rapport à mes souvenirs. Si je fais ce
    métier, ce n’est pas par
    hasard : mon père et ma
    mère sont des amoureux de la
    musique : papa m’apprenait des
    chansons en anglais, maman chantait
    constamment autour de moi et le moment auquel
    vous faites allusion est
    précisément le jour où
    mes parents sont venus me visiter dans ce
    hangar du Vieux-Montréal. En ce moment
    ma mémoire est en phase avec cet
    instant où ils sont présents et
    où ils voient leur fille faire sa
    première vidéo pour un premier
    album que les économies d’une
    vie ont financé. Ça me rappelle
    cette transmission, ce cadeau qu’ils
    m’ont fait en se sacrifiant pour que
    leur fille puisse réaliser son
    rêve. J’aime bien le nom de la
    tournée « 50 World
    Tour ». Le chiffre ne donne pas
    le vertige ? Il était important
    de le souligner ? Le chiffre est
    réel ! L’assumer,
    c’est aussi une façon de le
    faire passer devant nous comme une simple
    étape et non une épée de
    Damoclès. Je vieillis c

    Lire la suite
  • Une marque au charme moderne, la tradition Tissot

    Une marque au charme moderne, la tradition Tissot

    Tout en étant à la fine pointe
    de la modernité, Tissot n’en
    demeure pas moins une marque riche
    d’une longue histoire. Fondée
    par Charles-Félicien Tissot et son
    fils Charles-Émile en 1853, la firme
    est l’une des plus anciennes compagnies
    horlogères suisse. Elle est reconnue
    aujourd’hui comme une marque de luxe
    d’entrée de gamme qui
    plaît à toutes les
    générations. La commune de Le
    Locle, située au cœur de
    l’industrie horlogère de la
    Suisse, est le berceau de cette compagnie qui
    y prospère toujours. À ses
    débuts, Tissot et Fils se
    spécialisait dans les montres de poche
    en or et les montres pendentifs
    principalement destinées à la
    gent féminine — Sarah Bernhardt
    fut l’une de leurs
    célèbres clientes. Bien
    qu’une partie de son inventaire
    prît alors le chemin des
    États-Unis, le principal marché
    de Tissot était la Russie, si bien
    qu’en 1885, le fils de
    Charles-Émile, Charles Tissot,
    s’est établi à Moscou
    pour y gérer un nouveau comptoir. Le
    succès a été au
    rendez-vous jusqu’à la
    révolution de 1917, laquelle a
    forcé Tissot à se replier et
    à revoir son plan d’affaires.
    Quelques années plus tard, Tissot
    rationalisait sa production en fusionnant
    avec Omega sous l’acronyme SSIH :
    Société Suisse pour
    l’Industrie
    Horlogère. Dès les
    années 1930, Tissot épouse la
    mode féminine qui recommande trois
    tenues différentes par jour avec le
    slogan « Une jeune femme et trois
    montres ». Des montres à
    bracelet de cuir pour pratiquer le sport aux
    modèles chics s’accordant aux
    tenues de soirée, Tissot a constamment
    encouragé les femmes à
    posséder plus d’une montre.
    À partir des années 1950,
    Tissot a aussi créé pour les
    hommes certains modèles devenus
    classiques comme la sportive Navigator, puis,
    la Tissot Astrolon au quartz. Dans les
    années 1970, Tissot a
    intensifié sa collaboration avec le
    monde sportif, faisant équipe avec
    Ensign, Renault et Lotus, et des pilotes de
    calibre international incluant Jacky Ickx,
    Clay Regazzoni et Mario And

    Lire la suite
  • 60 ans, l'âge de raison

    60 ans, l'âge de raison

    Montréal, 1959. Pino Miserendino et
    son épouse, Pina Giannantonio,
    s’installent sur la rue Saint-Zotique
    afin d’y ouvrir leur toute
    première boutique. Pino ne se doute
    guère que 60 ans plus tard, sa
    bijouterie deviendra une véritable
    institution de la Petite-Italie.
    Maître-horloger hors pair, capable
    d’assembler une montre de A à Z,
    de la fabrication du mécanisme en
    passant par la coupe des pièces, il
    sait également y faire en
    matière de bijoux sur mesure. En
    effet, l’horlogerie et la joaillerie
    possèdent de nombreux points communs:
    la maîtrise de la première forme
    d’art permet celle de la
    deuxième, du moins en matière
    de fabrication de bijoux. D’hier
    à aujourd’hui, il n’y
    qu’un pas — ou plusieurs! La
    famille Miserendino poursuit toujours cette
    belle histoire avec toute la passion, le
    professionnalisme et le savoir-faire
    caractérisant la
    maison. Spécialisée
    initialement dans les bagues de
    fiançailles et la réparation de
    montres, la Bijouterie Italienne
    connaît une évolution permanente
    au fil de ses 60 années
    d’existence.  Elle incarne
    désormais une véritable vitrine
    pour les tendances actuelles grâce
    à son association à des marques
    de prestige comme Pomellato, Rolex,
    Forevermark et Gucci, pour le plus grand
    plaisir des amoureux de la
    mode.  Faisons un saut en 1973. La
    bijouterie fait alors l’acquisition
    d’un immeuble sis au 192 rue
    Saint-Zotique Est et s’y installe
    définitivement. Une formidable
    collaboration débute avec la maison
    Rolex dès 1974 et cette marque demeure
    à ce jour l’un des grands
    fleurons de la bijouterie. Tout au long des
    années 1970 et 80, la famille
    Miserendino se distingue aussi comme
    l’un des plus grands importateurs de
    produits exclusifs en provenance directe de
    l’Italie. La Bijouterie Italienne
    amorce un nouveau virage dans les
    années 1990 : Paola et Marco, les
    enfants de Pino et Pina, prennent les
    rênes de la boutique fondée par
    leurs parents. Ils jettent leur dévolu
    sur des marques prestigieuses, particu

    Lire la suite
Posts loader