Brut impérial, 150 ans de fêtes !

Quand on pénètre dans les caves
de Moët & Chandon à
Épernay, situées de 10 à
30 mètres sous terre, un frisson nous
parcourt. Non seulement en raison de la
fraicheur des caves, mais aussi à
cause de l’histoire de cette grande
maison, qui a traversé les
siècles depuis sa création en
1743. Lorsque l’on arpente les vastes
caves de calcaire qui s’étendent
sur plus de 28 kilomètres, on se met
à rêver qu’au
détour de l’un de ces
labyrinthes apparaisse l’ombre de
Napoléon Bonaparte sabrant le
champagne avec son ami Jean-Rémy
Moët après lui avoir
décerné la Légion
d’honneur. L’Empereur
appréciait le champagne, mais
particulièrement l’audace et le
sens des affaires du petit-fils du fondateur
Claude Moët. Napoléon visitera
fréquemment le domaine au retour de
ses campagnes et c’est pour lui rendre
hommage que la cuvée Moët &
Chandon Brut Impérial fut
créée en 1869. Comment
expliquer un tel succès depuis 150
ans ? C’est grâce à
un équilibre parfait entre trois
cépages : Pinot Noir, Pinot
Meunier et Chardonnay de la région, et
l’assemblage de 200 crus. Un
énorme défi que relève
chaque année avec brio le chef de cave
Benoît Gouez. Encore aujourd’hui,
personne ne peut résister à ce
brut éclatant dont
l’élégance se
perpétue grâce au savoir-faire
de ses artisans.Longue vie à Moët
& Chandon et vive
l’Empereur !

Lire la suite