60 ans, l'âge de raison

Montréal, 1959. Pino Misenredino et son épouse, Pina Giannantonio, s’installent sur la rue Saint-Zotique afin d’y ouvrir leur toute première boutique. Pino ne se doute guère que 60 ans plus tard, sa bijouterie deviendra une véritable institution de la Petite-Italie. Maître-horloger hors pair, capable de fabriquer un mécanisme de montre de A à Z, en passant par la construction, la coupe et l’assemblage de pièces, il sait également y faire en matière de bijoux sur mesure. En effet, l’horlogerie et la joaillerie possèdent de nombreux points communs: la maîtrise de la première forme d’art permet celle de la deuxième, du moins en matière de fabrication de bijoux. D’hier à aujourd’hui, il n’y qu’un pas — ou plusieurs! La famille Misenredino poursuit toujours cette belle histoire avec toute la passion, le professionnalisme et le savoir-faire caractérisant la maison.

Spécialisée initialement dans les bagues de fiançailles et la réparation de montres, la Bijouterie Italienne connaît une évolution permanente au fil de ses 60 années d’existence.  Elle incarne désormais une véritable vitrine pour les tendances actuelles grâce à son association à des marques de prestige comme Pomellato, Rolex, Forevermark et Gucci, pour le plus grand plaisir des amoureux de la mode. 

Faisons un saut en 1973. La bijouterie fait alors l’acquisition d’un immeuble sis au 192 rue Saint-Zotique Est et s’y installe définitivement. Une formidable collaboration débute avec la maison Rolex dès 1974 et cette marque demeure à ce jour l’un des grands fleurons de la bijouterie. Tout au long des années 1970 et 80, la famille Miserendino se distingue aussi comme l’un des plus grands importateurs de produits exclusifs en provenance directe de l’Italie.

La Bijouterie Italienne amorce un nouveau virage dans les années 1990 : Paola et Marco, les enfants de Pino et Pina, prennent les rênes de la boutique fondée par leurs parents. Ils jettent leur dévolu sur des marques prestigieuses, particulièrement celles qui se distinguent par la qualité des pierres et un travail artisanal exceptionnel. Être à l’écoute de la clientèle, devancer les attentes, incarner l’excellence, telle est la mission de la maison.

Le luxe, c’est aussi l’espace… La bijouterie s’agrandit et fait peau neuve en 2003, en inaugurant une boutique quatre fois plus grande, pour le plus grand bonheur des habitués comme des curieux.

La Bijouterie Italienne, innovant toujours, publie depuis 2012 son propre périodique, 192 Magazine. Cette publication vise à faire connaître le dynamisme de Montréal ainsi que le talent de ses créateurs. 192 Magazine présente également des reportages et entrevues avec des personnalités exceptionnelles d’ici et d’ailleurs, telles Lara Fabian, Karine Vanasse, Sugar Sammy et bien d’autres.

La maison propose également de nouvelles marques, des perles rares dénichées lors des nombreux voyages de son équipe. Parmi celles-ci, on pense aux créations de la griffe Ippolita, aux accessoires Montegrappa, ainsi que les montres Baume & Mercier, Tudor et Tag Heuer.

La Bijouterie Italienne assure ce riche héritage avec fierté. Soixante ans d’histoire : un âge de raison certes, mais aussi un âge permettant quelques (douces) folies. Nous vous invitons à les partager avec nous.

Paola et Marco Miserendino.